Lettre de Mrs x à sa dulcinée y.

21 Oct

 

X …                                                                         Johannesburg, le 35 octobre 2853.

De prime abord, je dirai que c’est avec toute la paix intérieure que je t’écris ces quelques lignes, ma tendre y. Aussi, j’imagine que tu vas bien car, c’est le plus important ici-bas. De mon côté, on peut dire que ça va aussi, même si, je dois dire que je ne trouve plus le sommeil, depuis que mon regard a croisé le tien, à la soirée organisée chez-toi récemment. Sans blague chère y, j’ai l’impression que tu m’as envoutée et ensorcelée !! Je te vois et m’imagine avec toi partout ces temps-ci. Sérieux, je pense à toi, matin, midi, minuit. J’ai plus rien d’autre à l’esprit à par toi. D’ailleurs, il n’y a plus que le désir de te revoir qui, a un sens pour moi et ceci, en aparté si possible!! Je dis en aparté car, j’aimerai que tu me donnes la chance de, TE dire en tête-à-tête, qu’il m’est dorénavant, impossible de me détourner de toi. Sans blague, Je pourrais abattre un dictateur coloré pour toi ravissante  y !! Crois-moi que, j’oserai même prôner l’union du fédéral states of afrika pour toi et, je te promets de toujours te raconter, des belles et nouvelles histoires quand on sera vieux mon lapin y! Je te promets aussi, ne jamais faire de monogamie rien que pour toi. A ce propos, le prophète auquel j’ai foi, me recommande de me taper quatre comme toi, y.  sur ce, il est clair que, je suis terriblement épris d’amour et, de respect pour toi car, je te dis la vérité et, souhaite être en harmonie avec mon prophète. Toutefois, si tu veux que je te raconte des balivernes, il n’y a pas de soucis. Dans ce cas, Je pourrais te dire que je t’offrirai le monde ou que, je te ferai faire, des jumeaux ou triplés albinos.                                                                                                                                                           Pour conclure ma belle y, je dirai que je souhaite te conquérir loyalement comme, au bon vieux temps de nos ancêtres colorés qui, capturaient dans la jungle, celles qui leurs plaisaient et, les ramenaient de force dans le clan familial.                                                                                                              Je tm y et, big kiss.  Ton amoureux et prétendant x.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :