discours de biya à son peuple super mougou!!!!!!

26 Oct

Communauté internationale, frères et sœurs africains, chers camerounais.
Permettez-moi de faire ici avec vous, mon bilan à la magistrature suprême du CAMEROUN que je dirige d’une main de fer, depuis le 6 novembre 82. ceci dit, qu’il me soit encore permis de dire combien j’aime le CAMEROUN dont, je s8 le boss. La preuve ici est que, j’ai réussi contre vents et marées à, hisser ma nation au rang de la plus corrompue mondialement, ce, en divisant, autant que possible mes concitoyens avec le tribalisme. Ceci, à plus d’une, deux, trois fois!  Sur ce, vous conviendrez avec moi que j’aime tellement le CAMEROUN  au point même de ne pas être inquiété or attention, je s8 le premier CAMEROUNAIS, le premier magistrat, le premier sportif et donc, inévitablement et, incontestablement le premier corrompu et corrupteur. Pour être plus explicite ici, Biya que s8-je, est bien : le premier et, le plus grand voyou du CAMEROUN !!!
cependant, pour ne pas faire comme si, de rien n’était, j’ai baptisé une opération nommée épervier 1 et 2 depuis un moment qui, a pour but de mettre aux arrêts des boucs émissaires. Pour preuve, allez visiter les prisons centrales de Yaoundé et douala. Vous y trouverez pêle-mêle mes anciens collaborateurs, notamment des anciens ministres, directeurs généraux et hauts cadres de la société. Qu’est vs croyez? Il faut bien amuser et divertir le peuple bon sang!!!
Toujours en ce qui concerne mon bilan de 29ans déjà, il faut dire que je n’ai fait construire aucun stade de foot digne de ce nom au CAMEROUN, encore moins, voulu organiser une CAN alors que, mes gamins ont déjà remporté quatre fois les trophées de cette prestigieuse compétition. Sans oublier les médailles olympiques et les nombreuses participations aux coupes du monde. Ne voyez-vous donc, toujours pas, jusqu’où, va mon amour pour ce gouvernorat de couleur totalement dépendant et dont, s8-jele boss éternellement?
Dans le même ordre d’idées, en rapport avec mon bilan, il faut dire qu’après avoir perdu ma première femme JEANNE-IRENE en juillet 92, j’en ai épousé une autre en 94 et dont, la coiffure me fait perdre la tête rien qu’en la regardant au point où, j’ai même fait incarcérer l’écrivain BERTRAND TEYOU qui a osé, écrire un roman retraçant le parcours dans la rue, de ma dulcinée et dont, personne n’en avait strictement à rien à foutre !!!
par ailleurs, je dirai que je profite de cette même occasion pour dire que je n’ai jamais, alors là, jamais décrété de deuil national en hommage à, mon mentor et prédécesseur dont, le corps repose toujours à Dakar.                                                                                                                                                       Avant de conclure ici, je dois réitérer que c’est avec tout l’amour sue j’ai pour le CAMEROUN que, j’ai fait modifier la constitution ici, histoire de trépasser au pouvoir car, bien entendu, je ne saurais me passer avant de quitter la planète, des séjours d’avec ma bande à la baule en France et surtout, en suisse où, j’ai pour habitude de claquer les sous du pauvre contribuable qui vit chez-moi, pour la majorité d’entre eux et elles, avec moins d’un dollar américain par jour. Toutefois, je ne saurais m’étendre ici. Je développerai mon bilan que j’ai commencé à faire avec vous ici, une autre fois.              VIVE l’excellence de ma personne! Vive la famille biya et vive la merde au CAMEROUN et surtout, allez-dire bande de mougou chers compats. Signé, biya mvondo paul-barhélémy, via KAP.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :